Blog

Une année 2020 riche en activités pour Women Forces, une année 2021 pleine de défis

De nombreuses actions en 2020 pour donner confiance en elles aux femmes de militaire pour qu’elles réalisent pleinement leurs projets professionnels

En 2020, contre toute attente, la crise COVID et les confinements décuplent l’activité du réseau, l’affranchissant totalement des contraintes géographiques. Les afterworks mensuels parisiens, lancés en 2019, laissent place à de nombreuses rencontres virtuelles entre femmes du réseau de métropole, des outre-mers et de l’étranger. Plusieurs rencontres conviviales et des groupes de travail numériques sur différentes thématiques permettent de riches échanges et de penser les outils de la réussite professionnelle des femmes de militaire ; outils mis en place progressivement tout au long de l’année grâce aux talents d’une douzaine de bénévoles au service des besoins du réseau. Ainsi, des contenus en format vidéo et podcast de développement personnel et de conseil RH, exclusivement dédiés aux femmes de militaire actives, sont créés et mis à disposition de la communauté en continu en 2020.

En mai 2020, le réseau adresse à la ministre des Armées une note en faveur de l’émancipation économique des femmes de militaire.

Cette note dresse un état des lieux des difficultés rencontrées par les femmes de militaire dans leurs vies professionnelles, regroupe des témoignages de femmes du réseau et présente 15 premières propositions d’amélioration concrètes. Un dialogue s’établit alors avec le cabinet de la ministre des Armées pour envisager la mise en place de leviers favorisant la réussite professionnelle des conjoints de militaire.

En juillet 2020 Women Forces se constitue en association.

Pour mener ses actions avec un maximum d’efficience, le réseau se constitue en association en juillet 2020 et existe dorénavant juridiquement.

Au total 34 propositions d’amélioration sont proposées courant 2020

Dans la continuité du dialogue établi avec le cabinet de la ministre des Armées, Women Forces organise en octobre des groupes de travail virtuels permettant à plus d’une trentaine de femmes de militaire de témoigner directement de leurs difficultés auprès des responsables du Plan famille et de Défense mobilité du ministère des Armées. Ces groupes de travail dressent un tableau des difficultés rencontrées dans le secteur privé, la fonction publique, pour les indépendantes et les entrepreneuses et des problèmes liés à la mobilité, la réticence des employeurs, le manque de visibilité géographique, la charge mentale forte liée aux déploiements opérationnels du militaire, les bassins d’emplois peu dynamiques, les problèmes de garde d’enfant et la nécessité d’une évolution culturelle prenant en compte le souhait des conjoints de militaire de mener des vies professionnelles satisfaisantes. A cette occasion, les femmes impliquées dans ces groupes de travail se font force de proposition et permettent d’identifier 19 nouvelles propositions d’amélioration.

En septembre, Women Forces représente les femmes de militaire actives à la rencontre organisée à Vincennes par Défense mobilité au profit des associations et des mutuelles.

Courant novembre le réseau se dote d’un site Internet mettant en valeur publiquement ses actions.

Le 27 novembre, Women Forces coorganise le rendez-vous digital « conjoint de militaire : le défi de l’emploi » avec le ministère des Armées.

Largement suivi, ce rendez-vous digital est introduit par Madame Florence Parly, ministre des Armées, qui adresse aux conjoints de militaire un message légitimant leurs attentes professionnelles et présentant des premières mesures, pour certaines directement inspirées des 34 propositions faites par le réseau Women Forces.

Ce webinaire met en évidence les valeurs et soft-skills propres aux conjoints de militaire, largement recherchés par le monde du travail. Ce rendez-vous digital propose également des témoignages inspirants, des clés de développement personnel, des échanges sur la bi-activité en forte croissance dans les couples, des opportunités d’emploi dans de grands groupes ou au ministère des Armées et présente enfin l’offre de prestations de Défense mobilité pour accompagner les conjoints de militaire.

Le réseau compte fin 2020 plus de 4000 membres

Fin décembre 2020, le réseau compte 700 adhérentes de plus qu’en janvier sur le groupe privé Facebook, portant à 4000 le nombre de femmes de militaires membres du réseau Women Forces. Sur l’année 2020 les échanges des femmes du réseau sur le groupe privé représentent plus de 3000 posts de conseils professionnels, d’offres d’emploi, de messages de soutien et d’entraide.

Des vœux d’audace et de réussite pour toutes les Women Forces en 2021!

En cette fin d’année le réseau professionnel Women Forces remercie tous les acteurs engagés en 2020 pour l’amélioration de la vie professionnelle des femmes de militaire. Women Forces félicite en particulier toutes les bénévoles engagées grâce à qui toutes ces actions ont été menées avec succès et souhaite à tous ses meilleurs vœux pour 2021.

RDV en ce début d’année 2021 pour poursuivre les projets lancés en 2020, suivre l’évolution des 34 propositions d’amélioration et engager de nouveaux projets et de nouvelles actions en faveur de l’épanouissement professionnel des femmes de militaire.

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Derniers articles

Vavavoum

Billet d’humeur

Le témoignage d’une Women Forces: Pourquoi et comment j’ai osé me relancer ou la parabole de l’élevage A 22 ans, totalement par hasard, j’ai rencontré

Lire la suite »