Blog

La carrière, une navigation à la voile

Minute RH

Il y a quelques temps, un peu en panne d’inspiration, j’échangeais avec une Woman Forces sur les thématiques inspirantes. Elle a eu alors la belle image de la carrière comme une navigation à la voile. Évidemment, cette métaphore ne pouvait que me parler…

Alors je suis allée chercher sur le web les qualités du marin. Bon, je ne suis pas tombée sur le “marin” que j’avais en tête, mais j’ai finalement assez aimé 5 qualités attendues chez le marin de guerre : solidarité, ouverture d’esprit, engagement, capacité d’adaptation, dépassement de soi (source : L’Étudiant, article du 9 juin 2020).

Et effectivement, qu’on se mette en recherche de travail à la suite d’une démission pour suivi de conjoint, que l’on découvre le marché de l’emploi après avoir élevé les enfants ou que l’on soit simplement face aux aléas de la vie professionnelle, ces 5 qualités vont être indispensables pour postuler, se vendre aux recruteurs, s’accrocher quand les réponses qui tombent ne sont pas toujours positives ou qu’aucun recruteur ne rappelle.

La solidarité

Women Forces en est un bel exemple, qui peut illustrer de façon concrète ce proverbe africain : Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin…Et ce qui est vrai pour une association de conjointes de militaire sera déterminant en entreprise. Voilà donc une belle qualité à promouvoir sur un CV ou en entretien et à illustrer par des faits.
Donc tant qu’on est en recherche, on s’investit auprès des autres, on montre qu’on sait jouer “collectif”. Il y a beaucoup de façons possibles, parfois au pas de sa porte. Un recruteur, un manager seront l’un et l’autre sensible à cette qualité qui permet d’élargir le champ des possibilités d’une équipe et de mettre une forme de liant, bienvenue dans une organisation.

L’ouverture d’esprit

Voilà une belle qualité, à cultiver comme un jardin. La réalité du monde du travail est une myriade de profils, de caractères, qui doivent apprendre à composer ensemble : cela s’exerce, idéalement au contact des autres. Mais si on a peu ou pas moyen de sortir de son quotidien, il est important de lire, de développer sa curiosité afin d’être toujours plus à même de recevoir la différence avec bienveillance. Et cela ne signifie pas se renier ou faire preuve de permissivité…

L’engagement

Voilà une qualité dont la disparition risque probablement de devenir le mal du siècle pour les employeurs. Donc tout ce qu’on peut mettre en avant pour illustrer cette qualité est bon à souligner. Et la Woman Forces a ici un certain nombre d’atout à faire valoir : suivre son conjoint au gré des affectations suppose envers lui autre chose que de la simple abnégation. N’hésitons pas à faire des parallèles entre cette qualité indispensable chez nos conjoints et notre quotidien, quelque part lui aussi au service d’une cause qui nous dépasse.

Les générations qui arrivent sur le marché du travail sont des générations un peu zappeuse  (pas que professionnellement, d’ailleurs). Même si les employeurs prennent conscience de ce phénomène et apprennent à le gérer, ils ne feront jamais le deuil d’un collaborateur qui s’engage à fond dans le développement de son organisation, même s’il est déjà écrit que cet engagement sera à durée limitée.

Sur cette thématique de l’engagement, il est tout à fait conseillé d’évoquer d’éventuelles actions bénévoles.

La capacité d’adaptation

Évidemment, c’est LA qualité indéniable chez la conjointe de militaire. Qui n’a pas eu droit à l’affectation imprévue qui tombe au plus mauvais moment ? Qui n’a pas vu le retour du guerrier – parti depuis 6 mois – repoussé de deux semaines qui vont venir plomber le moral de la famille ? Qui n’a pas dû accueillir un enfant en l’absence du père ?
Tous ces exemples, bien loin d’être exhaustifs, imposent à l’épouse, la conjointe, la mère, de se reconfigurer, souvent en mode “pompier” . Parlez-en en entretien : c’est super précieux, notamment quand vous postulez dans des organisations susceptibles de connaître des transformations.

Le dépassement de soi

Belle qualité aussi, mais qui est la seule que je vais tempérer. Il est essentiel de montrer de quoi on est capable, jusqu’où on peut aller. Mais le faire sans risquer de se brûler les ailes suppose de bien connaître ses limites. C’est ce dont a besoin tout employeur. Cela dit, il est très probable que nous ayons toutes une anecdote à raconter qui nous a permis d’aller au-delà de ce qu’on pensait être capable de faire. Alors n’hésitons pas…

5 qualités du marin, donc. 5 qualités qui s’avèrent essentielles dans la pratique de la voile aussi,
mais qui peuvent tout autant se révéler des atouts dans le monde du travail.

Alors, en ce début d’année, pour se motiver, se donner la force de tenir dans la durée sur ce chemin chahuté de la recherche d’emploi, pourquoi pas ne pas les cultiver pour toujours mieux savoir se les approprier ?

Rédaction: Haude/ Illu: Gribouille

Partagez cet article !

Derniers articles

3 propositions pour renforcer la protection sociale des conjointes de militaire

Pour que la Nation reconnaisse les efforts fournis et le préjudice subi par ces conjointes, au nom de l’égalité homme-femme, parce que c’est plus difficile pour les conjointes de travailler durablement tout en acceptant de partager cette vie hors norme, il est urgent de renforcer l’accompagnement social des conjointes de militaire en compensant les sujétions militaires, ce par le biais d’une bonification des trimestres.

Lire la suite »
formations

Formations: le tuto

Nouvelle année scolaire, nouveaux projets ? Vous réfléchissez à vous lancer dans une formation et vous êtes perdue dans vos droits, les formations qualifiantes, certifiantes, le VAE, les financements , le CPF , l’AFPR, le POAI … ? Il y a de quoi se perdre ! Retrouvez ici les réponses à vos questions par une WF conseillère dans un pôle emploi.

Lire la suite »